Mon homme au foyer

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 3 janvier 2014

Séance de renommage

C'était sûr, ça devait arriver. Les surnoms de chaton mignon des enfants Zonzon, passé ma maternité maternelle école primaire collège bon ok, école primaire, c'est plus meugnon-meugnon du tout du tout.

En ce début d'année 2014, grand ménage de printemps

Les surnoms qui changent

  • Bébécoeur, fille, 11 ans, devient Muscade. Muscade pour l'épice, car elle est épicée. J'ai refusé Muscada, et elle a refusé Muscadelle et Muscadette
    (c'est sûr, elle négociait moins longtemps en 2004)
  • Roudoudou, garçon, 13 ans, qui était roux et qui était doux, et devient Momorix. Momo en lien avec son vrai prénom, et -ix, parce que.

Les surnoms en discussion

Je lance une consultation avec Mimicha, fille, 14 ans.

Les surnoms qui restent

Bergamote (9 ans)
Bertamote (wikimedia commons)

 
Lulubelle (7 ans)

mardi 22 janvier 2013

Une femme de PAF, ça parle de quoi sur twitter?

(par nombre de tweets depuis l'existence du compte Mamazonzon, après retrait de ce que je ne voulais pas compter et de ce que j'ai eu la flemme de classer)

lundi 21 janvier 2013

Toutes les nouvelles de 2011 et 2012 (2)

Sinon, ces deux dernières années, j'errais plutôt sur Twitter. Twitter, ça permet de live-tweeter sa life. 

Direct cash. En 140 signes, espaces compris. 

Avec des #mots comme ça, pour faire style je dis mais je dis pas. Petites phrases, longue réflexion (#ouPas)

Et puis #paf ça veut dire Père au foyer

Alors, peut être je vais faire une rétrospective thématique de 2-3 ans de tweets, pour voir si on peut. 

Quelque chose comme "accommoder les restes". C'est ça, voilà, un article de blog faite d'une poelée de tweets.

Les thèmes récurrents dans #myLife, c'est

  • - Parce que, femme de PAF, je peux me permettre de faire le boulet au quotidien, je ne me gêne pas. Alors, je raconte les flips et astuces quand Papazon n'est pas là pour faire tourner la baraque.
  • - Parce que je suis une femme de PAF et working mum', parce que faut manger, je business-voyage. Alors, je parle de TGV et surtout de bouteille thermos. Et sinon je travaille de chez moi, d'où les histoires de télétravail, avec une délectation pour mes #fails et ceux des autres. Surtout mes collègues mâles.
  • - Parce qu'on a des enfants, plein, on a des histoires de famille nombreuse, de pyjama party, de retour d'école, de devoirs à faire, de gamins flèches et de gamins largués
  • - Parce qu'on a aussi des animaux, on a des histoires d'animaux. Surtout des animaux femelles qui font des petits et d'animaux bébés qui nous font bien du soucis.
  • - Parce qu'on est gaga, plein de mots d'enfants. Plus de mots d'enfants que de vidéos de chatons sur Youtube.
  • - Parce qu'on ne sait jamais ce qu'on va devenir, je veux faire un potager pour autosubsister, mais pour l'instant ça marche pas du tout. Mais pas du tout.
  • - Parce que Papazon est un geek (de la cuisine) et que moi, je me demande si y'a du wifi 
Je ne sais pas par quoi commencer, avec tout ça.

jeudi 17 janvier 2013

Toutes les nouvelles de 2011 et 2012

<résolution de janvier> Il va bientôt y avoir des nouvelles de la famille Zonzon sur ce blog </résolution>

lundi 18 octobre 2010

Tu sais que tu es femme de père au foyer (PAF) quand...

Till The Cat, père au foyer, qui vient de sortir un billet intitulé "Tu sais que tu as PAF quand...". J'ai pas pu m'empêcher de faire pareil, côté femme de PAF.

Tu sais que tu es femme de père au foyer ...

  • Quand tu cherches où sont rangés les torchons et qu'on t'indique qu'ils n'ont pas changé de place depuis trois ans
  • Quand tu demandes discrètement à tes enfants de te trouver un ouvre-boite, et que c'est cafté illico morts de rire à leur père 
  • Quand ton fils t'explique gentiment, avec efforts de pédagogie, comment allumer le four, alors que en fait tu le savais bien, non mais quoi
  • Quand tu trouves que c'est vraiment trop méchant qu'on te laisse préparer un repas toute seule. Sans torchon. Sans ouvre-boite. Heureusement, tu sais allumer le four

Et tu sais que tu es toujours femme de père au foyer ...

  • Quand tu passes ton temps à te faire enfler par tes enfants sur les règles de la maison (films, bonbons...)
  • Quand ne tu comprends pas pourquoi ton mari empêche tes enfants d'aller dans la salle de jeux, m'enfin
  • Quand tu comprends pourquoi ton mari empêche les enfants d'aller dans la salle de jeux, mais que t'aimerais bien qu'il rentre, ton mari, parce que ces sales mômes ont vraiment mis le bazar dans la salle de jeux et que maintenant ils disent que c'est l'heure de regarder un film en mangeant des bonbons.

Mais aussi, tu sais que tu es encore femme de père au foyer ...

  • Quand tu sais aller de chez toi à la gare les yeux fermés, même quand en fait, c'est au supermarché que tu voulais aller cette fois
  • Quand de toute façon, tu ne peux pas faire les courses car tu n'as ni pièce ni jeton pour le caddy
  • Quand tu sais bien que tu vas avoir l'air d'une conne chez Kiabi parce que tu ne sais vraiment pas du combien chaussent tes enfants, ni combien ils mesurent, ni combien ils pèsent 
  • Et que tu n'as pas eu l'air d'une conne chez Kiabi, parce que tu n'as pas trouvé Kiabi

Et enfin, tu sais que tu es définitivement femme de père au foyer

  • Quand on te demande à un entretien combien tu as d'enfants et que vraiment, la question te semble d'une importance extrêmement secondaire (en plus d'être notoirement inappropriée)
  • Quand la perspective de prolonger un séjour au frais de ta boite dans cet hôtel paradisiaque sur une île méditerranéenne, à cause d'un volcan islandais, ne te fait pas du tout rire, mais qu'en même temps ça ne te fait pas pleurer longtemps, mais en fait si
  • Quand ton mari te raconte sa journée et que tu l'interromps en disant "oui mais, d'intéressant, tu as fait quoi?" et que tu aurais mieux fait de te taire
  • Quand tu suggères à ton mari de recommencer à bosser, mais que tout réfléchi, tu te rends compte que ce n'est pas vraiment une bonne idée. Vraiment pas

mardi 17 août 2010

Les pères pénibles

Mes enfants sont champions en grimpage et sautage. 

C'est à force d'être élevés par leur père, pensais-je, parce qu'il leur dit de monter et de se débrouiller, alors que moi j'ai peur qu'ils tombent.

Sauf que.

Sauf que peut-être faut pas tant sexuer les comportements

Aire de jeux. Arrivage de trois pères avec une demi-douzaine de garçons, 5-8 ans.

Ahah, ils vont s'éclater, les enfants. Et les pères.

En fait, non.

En fait, les pères ont pourri l'ambiance du parc de jeux à coup de hurlements: Dylan Tu te calmes Benjamin Un par un Nicolas ça va pas Tristan Tu descends Léon Non non non Mattéo Pas si haut!

Ils leur foutaient pas la paix. Les pénibles de compétition. Papazon et moi bouillions. 

Et puis Papazon a craqué.

Papazon, TRES FORT, ostensiblement, à Lulubelle 3,5 ans: Lulubelle, vas-y, monte tout en haut du truc très haut là, oui, vas-y!

Ptdr. J'aurais pas osé. 

C'est vraiment un truc de mecs, ça, d'envoyer ses enfants en compétition pour pavaner devant les autres pères. 

(quoi? Que faudrait pas tant sexuer les comportements? J'ai dit ça moi?)

samedi 31 juillet 2010

Mamazon n'est pas une t'idiote

Visite matinale de Lulubelle, 3 ans, dans le lit conjugal. Elle a faim.

Lulubelle: J'ai faim.

Moi: Oh, ma pauvre.

(toujours compartir, ça gagne du temps)

Lulubelle: J'ai faim.

(bon, mon enfant a faim)

Moi: et c'est qui qui va te faire ton petit déjeuner, c'est papa ou maman?

Lulubelle: Maman

(zut)

Moi: Papa, il sait mieux le faire, ton petit déjeuner

(c'est vrai ça. Papazon le fait tous les matins, il est très rapide, il connaît tous les protocoles)

Lulubelle: C'est maman.

(Papazon se marre sous cape en faisant semblant qu'il dort. Le lâche)

Moi: Parce que papa, il sait comment faut faire, lui. Moi, je sais pas bien, moi. Je me trompe toujours.

(en vrai, c'est vrai. Dès que c'est moi qui fais le petit déj, les enfants couinent que c'est pas du tout comme ça, que j'y connais rien, vraiment)

Lulubelle: Mais non, maman, t'es pas une t'idiote, maman

Mince. Raté. En plus, c'est vrai. 

Me suis levée
(l'arnaque)

dimanche 14 février 2010

La grand-mère qui aura toujours rêvé d'avoir été mère au foyer

Repas. Bruyant, vivant. Moment de philosophie à la faveur d'une accalmie.

Papazon : Tu verras, dans vingt ans, quand on dinera tous les deux face à face comme des cons, on regrettera ce temps-là.

Moi: Ouais, dans vingt ans on aura p'têt des p'tits enfants

Mimicha (10 ans, à moi): Et mes enfants ce sera toi qui les garderas

Moi: Moi? Ou ton père? 

On se souvient peut-être que Bébécoeur, à 6 ans, se roulait par terre de rire à cette idée, sans que je n'aie jamais compris pourquoi. Billet

Mimicha: Non toi, parce que tu as toujours rêvé d'être mère au foyer.

Bon. Ma psychanalyse, je la fais maintenant ou j'attends la retraite?

dimanche 29 novembre 2009

Lulubelle conceptualise les genres

Lububelle, 2 ans et demie, sait compter jusqu'à dix-douze (dans le désordre) et nommer les six-sept couleurs de l'arc-en-ciel. J'en suis trop fière.

Mais ce n'est pas tout.

Lububelle (montre sa mère) : Toi, t'es Maman

Lulubelle (montre son père) : Toi, t'es Papa-Maman

Elle a deux ans et demie et elle conceptualise les genres. J'en suis trop fière.

(moi, par exemple, je n'ai même pas commencé à essayer de conceptualiser les genres. Vous si?)

dimanche 30 août 2009

Rendez vous sur Twitter

Si tu blogais encore, dit Papazon, t'aurais des choses à dire.

OK.

En fait, la vie de Papazon, racontée par moi (sa femme) est aussi, depuis peu, sur Twitter

Profile: http://twitter.com/mamazonzon

RSS : http://twitter.com/statuses/user_timeline/69226474.rss

("Twitter, c'est pour ceux qui sont trop femmards pour bloguer". M.L., 2009)

- page 1 de 17