Disons que l'homme au foyer s'appelle Laurent (c'est un pseudonyme)

Laurent a la cote auprès des enfants du voisinage. Et des mamans. Des papas, on ne sait pas.

Exemple n°1 :

A., 4 ans. Situation : elle a passé un moment à la maison, sa maman vient la chercher. Veut pas partir. Cris et pleurs dans le couloir :

"Je veux que Laurent c'est mon papaaaaaa"

Exemple n°2 :

E., 4 ans aussi. Dans ses jeux de poupée, les personnages sont : Barbie et Laurent

(yeah, je suppose que Barbie c'est moi. Enfin une qui a vu qu'en fait, je suis blonde, et que j'ai de la poitrine. Yeah!)

Exemple suivant :

Là ça va plus, je suis sûre d'avoir d'autres exemples mais ils se sont échappés de mon cerveau (c'est le syndrome Barbie, déjà?)