Rappel des épisodes précédents:

En semaine, parfois, j'habite chez mes parents. Ils gardent Lulubelle, 10 mois, et moi je pars travailler le matin après avoir avalé un vrai café préparé par mon père la veille pour que je n'aie plus qu'à appuyer sur le bouton, parce que sinon je lui faisais trop pitié à boire un vilain café soluble.

Deuxième jour

8 heures. Papa (mon père, quoi) frappe à la porte de la chambre où je dors avec Lulubelle

et à côté de mon téléphone, dont j'ai oublié de programmer la sonnerie à sept heures et demie de manière à partir vers huit heures.



Papa: Tu as prévu de te lever à quelle heure? Nan je demande juste parce qu'il est huit heures, là.

(évidemment, à la maison, c'est Papazon qui s'occupe, chaque soir, de régler le réveil. Après, on s'habitue, on perd ses compétences, on devient dépendante et on compte sur papa pour arriver à l'heure au boulot. La honte, un peu)