Mars 2008.

Papazon, qui faisait tranquillement les courses avec quatre enfants, est finalement reparti en camion de pompier

à cause d'un retournement de caddy qui a blessé Bergamote, 3 ans (menton ouvert), et Lulubelle, 1 an (doigts écrasés).

Je les rejoins à l'hôpital avec le cinquième enfant.

Les blessées, qui vont plutôt bien, attendent leurs examens radiologiques et points de suture. Nous sommes 7 dans le box, c'est dur pour les gamins qui sautent en courent.

OK, me dit Papazon, je reste avec les petites,

tu n'as qu'à rentrer à la maison avec les autres enfants et les faire manger.

Non, je réponds, je reste avec mes bébés

et tu rentres à la maison avec les autres enfants et tu les fais manger.

Quoi, dit Papazon,

mais c'est moi le père au foyer.


Hé l'autre, il va où, je rétorque

c'est moi la mère, d'abord.


Aucun n'ayant concédé que l'autre avait plus sa place auprès des petites blessées, ce qui devait arriver arriva : nous restâmes tous deux, main dans la main, avec nos cinq gamins qui sautaient partout (blessées incluses) dans le box des urgences.