Quel matériel pour faire le macramé ?

Le macramé est une technique traditionnelle de tressage de fil en nœuds pour créer des accessoires tels que les bijoux et les objets de décoration. Pour sa pratique, certains matériels sont employés par l’artiste en fonction de la complexité des projets à réaliser. On vous fait le point des indispensables parmi ces matériels.

Du fil pour macramé

Immanquable de cette liste, le fil est le premier accessoire requis pour la pratique du macramé.  Pour cela, il doit être choisi avec soin en tenant compte de vos besoins et goûts en accord avec les caractéristiques du projet en cours. A cet effet, vous devez veiller au bon choix du cordage, celui de la matière,  contrôler l’épaisseur et enfin chercher la couleur à votre goût. 

Les fils qui se présentent sous forme de bobines sont les plus adoptés pour les macramés simples. Ils permettent en effet de concevoir aisément les bijoux et certains objets de décoration, en raison de leur petit diamètre.

Après cela, on retrouve la corde torsadée constituée de plusieurs brins enroulés ensemble. Chaque ficelle est solide, résistante et légère. C’est un fil aussi très utilisé pour le macramé, car il permet de créer des franges ondulées et est facile à travailler.

Ensuite, nous avons la corde peignée à un seul brin, qui est moins rigide et moins dense. Son aspect léger permet également de faire de belles créations. On peut facilement la peigner et son rendu est à la fois très esthétique et doux au toucher.

Enfin la corde tressée à plusieurs brins tricotés comme une tresse très stable et résistante est utile pour les ouvrages en macramé à suspendre. Elle est légère et permet les créations de grande taille..

Le fil à macramé existe en différentes matières synthétiques ou naturelles qui sont : le coton, le lin, le nylon, le raphia, la fibre de coco, la laine, etc. Néanmoins, celles naturelles écoresponsables comme le coton, sont les plus recommandées pour la durabilité de vos créations dans le temps.

Un outil pour couper

Pour finaliser ou changer de type de nœuds, il n’est pas anodin de couper le macramé de temps à autre. L’outil le plus recommandé ici est le ciseau bien tranchant, mais vous pouvez également vous servir de tout autre outil selon vos habitudes en la matière. Néanmoins, l’outil à choisir doit réaliser des coupes nettes et précises sur vos ouvrages. La scie à ruban et le cutter sont d’excellentes alternatives au ciseau.

Un support pour tresser

Matériel d’importance capitale, le support pour tresser  existe en formes très variées sur le marché avec des particularités bien propres. On retrouve entre autres, des supports en bois fabriqués sous forme de : baguettes, anneaux ou perles. Ces supports comme leur nom l’indiquent permettent de fixer les bouts de vos ouvrages afin de les travailler et de les parfaire. C’est eux qui procurent l’équilibre des deux côtés de votre ouvrage.

Un instrument de mesure

Il sert à mesurer le fil à macramé qu’il soit en matières naturelles ou synthétiques. Il doit être mini d’une règle graduée flexible qui peut s’enrouler comme le mètre à ruban. De même, on doit pouvoir déplacer aisément cet instrument pour mesurer les surfaces courbes.

En définitive, plusieurs matériels sont indispensables pour faire le macramé. Il s’agit entre autres : des fils, d’un outil pour découper,  paire de ciseau, d’un instrument de mesure et d’un ou plusieurs supports de tressage.