Quels ingrédients sont à bannir des shampoings solides ?

Le shampooing solide est la forme écologique des shampooings conventionnels, grâce à son respect de l’environnement. Que l’on appelle notamment le shampooing du zéro déchet, il se particularise par l’absence d’un conditionnement en plastique. Dans cet article, vous allez découvrir les ingrédients qui sont à éviter sur un shampooing solide donné.

Les tensioactifs sulfatés

La plupart des produits cosmétiques industriels se composent des tensioactifs sulfatés, qui sont reconnus pour leur effet asséchant. Il s’agit également du principal responsable de l’apparition des irritations et des inflammations. Il existe un certain nombre de tensioactifs sulfatés que vous devez éviter sur les shampoings solides, tels que :

  • Le sulfate de sodium Laureth ou Lauryl (SLS)
  • Le sulfate d’ammonium Lauryl (ALS)
  • Le sulfate de sodium Myreth
  • Le Sulfoacetate de sodium Lauryl
  • Le sulfate de sodium Coco (SCS)
  • L’huile de ricin sulfatée

L’utilisation d’un shampoing solide, qui se compose d’un tensioactif sulfaté, risque de provoquer la rupture de l’équilibre naturel des cheveux. C’est en raison de son caractère trop détergent qui peut nuire aux cheveux, à la peau et au corps. En effet, en raison de l’agression chimique, le cuir chevelu doit se défendre, de façon permanente. Cela fragilise notamment les cheveux, tout en provoquant leur déshydratation et leur assèchement.

Les composants perturbateurs endocriniens

La principale raison de la présence des conservateurs dans les produits cosmétiques conventionnels est la forte teneur en eau. En raison de l’instabilité de l’eau et le risque d’apparition et du développement des bactéries, certains fabricants sont obligés d’ajouter d’autres éléments. Cela concerne particulièrement des régulateurs de pH ainsi que des conservateurs chimiques.

Parmi les éléments perturbateurs endocriniens, le plus connu est le parabène pour sa nature allergène. Certaines recherches canadiennes et américaines affirment même son caractère cancérigène. À long terme, les éléments perturbateurs endocriniens sont les principaux responsables du déséquilibre hormonal aussi bien chez les femmes, les hommes que les enfants.

Dans l’idéal, lorsque vous choisissez un shampooing solide, vous devez éviter les produits qui contiennent du parabène. Vous devez également éviter les autres conservateurs chimiques, comme les glycols, l’hexachlorophène et le formaldéhyde, et les phtalates. Toutefois, les shampooings solides de qualité ne font souvent pas l’objet d’un conditionnement. Par conséquent, ils ne requièrent pas l’utilisation de certains additifs chimiques.

Par ailleurs, les shampooings solides ne se composent presque pas d’eau. Ainsi, ils ne doivent pas contenir des conservateurs chimiques qui peuvent nuire à la santé.

Les silicones

Certains shampooings solides contiennent des silicones, permettant de gainer les cheveux et obtenir une apparence flatteuse et lisse. Cependant, leur action est identique à celle d’un masque. Pourtant, les gens ne se rendent pas compte de l’état de leurs cheveux ainsi que de la nécessité de leurs soins.

En outre, l’accumulation de la silicone sur le cuir chevelu risque de provoquer l’obstruction des pores cutanés. L’utilisation d’un shampooing solide, qui contient des silicones, est susceptible d’entraîner les démangeaisons, les irritations et la formation des pellicules. C’est la principale raison du choix d’un shampooing solide tout à fait naturel, exempt de sulfates, de parabènes et de silicones.